Accueil Le Rayon Croissillon
Le Rayon Croissillon

Le Rayon Croissillon est le journal du club

Vous trouverez ci-dessous les derniers articles parus

Vous pouvez consulter les édition passées en cliquant ICI



SEMAINE FÉDÉRALE 2021 À VALOGNES


(25 juillet au 1er août 2021- 82 ème édition)


altaltPendant 7 jours, c’est à la découverte du Cotentin et du département de la Manche que pourront s’élancer plus de 5 400 participants, seul, en famille  ou en groupe et sans chronomètre, sur des circuits différents chaque jour en profitant des points d’accueil et des animations.


La semaine du cyclotourisme est réservée aux licenciés de la FFCT.



Elle propose des balades tous les jours d’une distance allant au choix et selon le niveau de 40 à 170 kilomètres à parcourir dans la journée. Possibilité est donnée également de pratiquer du VTT et/ou d’agrémenter la semaine d’excursions, de marches, de cyclo-découvertes/randonnées, accompagnées et commentées. 

Cet évènement est également accessible aux personnes à mobilité réduite.




Une semaine vivifiante en mode colo


À quelques rares exceptions près la Semaine Fédérale ne suscite pas un grand intérêt auprès des membres du CCC. C’est dommage car elle peut faire vivre des expériences intéressantes.

Cette année, par exemple, Marie-Christine et moi nous sommes joints à un groupe du Club de Marly-le-Roi (CCTM) sur l’invitation de son président Daniel Carlier qui loue chaque année un gîte pour sa petite équipe dans laquelle on retrouve notamment Dominique Boucheron et Colette Dentelle (elles sont également membres du CCTM).

Nous sommes logés à 7 kilomètres de Valognes dans une grande demeure, très ancienne, dont les travaux d’aménagements intérieurs commencés il y a plus d’une dizaine d’année ne sont pas encore terminés. Le gîte n’est pas encore prêt à recevoir des hôtes mais, nécessité faisant loi, devant l’avalanche des demandes d’hébergement il faut bien trouver des compromis !

 


altalt


C’est bien là que l’expérience commence, car à sa grande surprise, Daniel Carlier qui arrive le premier sur place découvre que l’immense cuisine mise à notre disposition pour préparer les repas du soir et faire la vaisselle ne dispose pas d’évier, ni de robinet d’arrivée d’eau, ni d’évacuation des eaux usées. Pour la vaisselle il va donc falloir jongler avec les cuvettes et vider l’eau sale dans la cour.


Les premiers moments de stupeur passés, on s’organise dans la bonne humeur générale et dans une ambiance de colonie de vacances. Tout le monde se sent rajeunir et on oublie qu’il n’y a que deux douches pour 16 personnes. La beauté du bâtiment et la superficie des pièces font oublier ces petits désagréments.


Les problèmes de logistique étant réglés, il n’y a plus qu’à penser au vélo.


altalt


L’un des enjeux de cette semaine était la préparation de « Toutes à Toulouse » pour Dominique et Colette. J’aurais dû initialement être pilote de Colette mais, malheureusement, notre chute de juin lors du séjour club à Figeac a changé la donne. Colette et moi avons

dû renoncer la mort dans l’âme à cette participation.


Cependant, Colette déjà bien requinquée brûle d’envie de remonter sur un tandem alors que, de mon côté, pour la reprise, je me contente de rouler prudemment en solo pour éviter toute nouvelle chute.


Quant à Marie-Christine, elle veut surtout tester l’autonomie de sa batterie pour savoir si cette autonomie sera suffisante pour les plus longues étapes de « Toutes à Toulouse ». Colette et Dominique, grâce aux différents pilotes de Marly / Echappées Belles peuvent sillonner le Cotentin d’est en ouest et du nord au sud avec le reste du groupe en profitant d’une météo plutôt fraîche et humide mais vivifiante.

Beau moyen de découvrir des paysages magnifiques au gré des différents circuits proposés par le Cosfic (Comité d’Organisation de la Semaine Fédérale International de Cyclotourisme).

Des plages du débarquement à la magnifique côte ouest en passant par les bocages, une occasion unique de découvrir une multitude de petites routes sans voitures ou presque offrant un relief parfois assez dur avec par exemple une boucle de 50 kilomètres et de 1000 m de dénivelé au départ de Beaumont-Hague.Un parcours ne montant jamais à plus de 175 m d’altitude mais constitué d’une succession de bosses plus pentues les unes que les autres et qui nous réserve la surprise de tomber, au hasard d’un virage, sur Régine et Jean-Marie qui profitent de leur journée de repos pour faire une petite promenade pédestre.

Un grand merci à Daniel Carlier et à tout le groupe pour la gentillesse de leur accueil et un merci tout particulier à Chantal Rivière, l’épouse d’Alain Rivière, qui, aidée notamment par Jean-François et Ruth, a géré avec maestria la « cantine » et la tenue de la maison.


altalt         

 

L’année prochaine, la Semaine Fédérale aura lieu à Loudéac du 31 juillet au 27 août 2022.

 

Y. Schneider






Mise à jour le Jeudi, 28 Octobre 2021 07:17
 
«DébutPréc.12345678910Suiv.Fin»

Page 9 sur 15